Bonjour à toutes et à tous, à chacune et à chacun,

Parfois, vos enfants vous donnent des défis à relever, comme ça, l'air de rien ... ils arrivent en vous disant :"J'adore ces gants, qui sont d'excellent qualité ... mais il y a un trou ...Tu crois que tu pourrais me réparer ça ? Juste en mettant une pièce ..."

Et là, vous inspectez la chose, l'air dubitatif, en pensant dans un coin de votre tête "mais comment vais-je faire ça ? Dans quoi vais-je encore m'embarquer ?", et tout haut, vous dites, le regard plein d'amour "ouais, ce sera pas facile, mais je vais essayer !". Et hop, c'est parti ...

L'objet du dégât :

IMG_4635_1

Explication ; lorsque vous portez vos skis à la main, et que les carres sont bien aiguisés, c'est juste à cet endroit que le frottement use les gants ! CQFD ...

IMG_4636_1

Je ne pouvais pas me contenter de rajouter une pièce sur les trous au vu de leurs emplacements .... Dibitative, j'ai commencé par essayer de me relever un patron de la forme du doigt.:

IMG_4637_1

Rassemblement du matériel, dont un morceau de cuir souple trouvé dans mes stocks :

IMG_4638_1

J'ai d'abord voulu couper un pouce dans un premier tissu, selon le patron, mais pas convaincant, alors j'ai eu l'idée du rond :

IMG_4639_1

Que j'ai essayé de former autour du pouce ... je ne voulais pas de coutures pour garder le côté "étanche" de la chose ... On voit bien que ce n'est pas gagné !

IMG_4641_1

Quelques coups de ciseaux plus tard, j'ai, tant bien que mal réussi à former le truc, que j'ai cousu à grands points pour faire le moins de trous possible :

IMG_4642_1

Puis, avec mon patron, j'ai cousu le pouce en cuir, l'ai posé sur la partie étanche (récup d'un ancien pantalon de pluie de moto !!!) ....

IMG_4643_1

Et là ... je me suis dit que si je le cousais à la main, ça n'allait jamais tenir, et que je ne pourrais jamais passer ça sous mon pied de biche !!! Alors, j'ai apporté le gant au cordonnier qui a gentiment accepté de le prendre en charge (oui, oui, comme ça, avec la pince au bout du gant ! Il a dû me prendre pour une douce dingue !) ...

Trois jours après, je l'ai récupéré, collé et avec une couture à la base du pouce (c'est pas lui qui a eu le travail le plus dur !) ....

Tellement contente de rendre l'objet à son propriétaire, j'ai oublié de prendre la photo finale !!! Mais au vu de son sourire, j'ai été bien récompensée !

Il m'a dit qu'avec un beau gant comme ça, il pourra lever le pouce pour faire du stop ... où ça ? au pied des remonte-pentes ?

Il faut préciser que ledit fiston est skiman, et qu'il vient de partir en station loin d'ici jusqu'en mars/avril prochain .... snifff !

Et vous, vous auriez tenté la réparation ?

Bonne soirée à toutes et à tous, à chacune et à chacun, peut-être au coin du feu pour certaines ... ici, c'est encore très raisonnable question froid !

CLAIRE / AVOINETTE