Bonjour à toutes et à tous, à chacune et à chacun,

Au premier épisode, vous avez eu un aperçu de la salle repas, je suis allée un peu vite !

Nous allons donc commencer par l'arrivée des invités par le chemin menant du parking au village, avec la banderole d'accueil !

Je précise que nous avons eu un temps digne de western, très chaud et très ensoleillé ... Si vous ne lisez pas bien, celle-ci dit : WELCOME 70's NANARD (oui, je sais, il manque le TO, mais pas assez de place ..)

(traduisez : Bienvenue aux 70 ans de Nanard)

IMG_1084

RÉALISATION :

Prenez :

- quelques heures,

- un morceau de vieux drap blanc, du papier (j'ai la chance d'avoir encore des fin de rouleaux d'impression de papier journal, ce qui m'a permis de tout faire en une fois pour les lettres)

- une règle (grande de préférence), un crayon, et beaucoup de patience,

- tracez les lettres sur une ou des feuilles de papier, et découpez-les (ah ben oui, faut drôlement réfléchir, prendre du temps, calculer pour arriver à faire rentrer toutes les lettres dans la banderole ... mieux vaut ne pas s'appeler Jean-Edouard-Eusèbe !),

- évidez les lettres, posez le pochoir sur le tissu et cernez le tout avec un stylo feutre noir,

- reprenez votre règle pour tirer les traits du coin étoiles et des rayures,

- peignez lesdites rayures en contournant les lettres ... l'avantage, c'est que vous n'aurez que les rouges à peindre !

- peignez le rectangle bleu,

- imprimez une série d'étoiles avec votre ordinateur chéri,

- découpez (en tirant la langue) toutes les étoiles au cutter pour évider,

- servez-vous de ce pochoir de fortune sur le carré bleu pour y tamponer les étoiles en blanc,

- c'est fini ? Noooooon !

- trouvez deux tasseaux de bois aux bonnes dimensions (ou bien vous avez un gentil mari qui acceptera de donner un ou deux coups de scie),

- agraphez le tissu sur les tasseaux,

- enquiquinez encore le gentil mari (vous l'auriez bien fait, mais faut bien le faire participer un peu !), de vous faire des trous aux extrémités des tasseaux,

- passez un ficelle dans chacun des trous pour la fixation (auparavant, vous aurez envoyé le gentil mari, qui adore ça,  se promener dans le Gers pour qu'il mesure la largeur du chemin, et que vous sachiez quelle longueur de ficelle il vous faut passer ...)

- Et là, vous pouvez vous dire que vous avez fini, et que le jour dit vous n'aurez plus qu'à accrocher la banderole (ouf, ils n'avaient pas élagué ni coupé les arbres entre-temps !).

A très vite ...

Belle journée à toutes et à tous, à chacune et à chacun.

CLAIRE / AVOINETTE